Confort de la maison
Confort de la maison

Quel est le meilleur détecteur de fumée?


Les détecteurs de fumée font partie intégrante de notre quotidien depuis, au minimum, le 1er janvier 2016 selon la loi Macron du 6 août 2015. Mais quelles sont vos obligations, et comment trouver le meilleur détecteur de fumée possible? Voici quelques pistes qui devraient vous aider.

Tout d’abord, il est bon de rappeler que votre détecteur de fumée, pour être conforme à la loi en vigueur, doit obligatoirement comporter la norme CE, mais aussi respecter la norme NF EN 14604 (dans les magasins, vérifiez sur l’étiquette «NF+CE»). La norme NF est accordée par un laboratoire agréé et impose un contrôle deux fois par an en boutique et en usine.

Ensuite, votre appareil doit être en capacité de détecter les départs d’incendie dans votre maison ou appartement dès les premières fumées. De plus, il doit être muni d’une alarme sonore puissante, capable de réveiller une personne ayant trouvé sommeil dans une autre pièce de la maison. Ces mesures et ces indications sont importantes, même si la loi n’impose aucun contrôle comme cela peut être le cas avec la redevance télévisuelle. Aucune sanction n’est pour le moment prévue par la loi.

Concernant les types de détecteurs de fumées disponibles sur le marché français, vous trouverez soit des appareils autonomes, soit des appareils interconnectables (parfois relié à une centrale d’alarme). Connectivité ici ne veut pas forcément dire meilleur. Souvent plus cher, ce «gadget» peut vous être utile si vous habitez dans une grande maison, avec plusieurs étages. Mais dans les autres cas, vous payez uniquement un supplément marketing.

Autre chose importante a ne surtout pas négliger lors de l’achat de votre DAAF, en particulier lors d’un achat sur internet! Les détecteurs ioniques sont strictement interdit en France depuis 2011. Cependant, cette règle ne s’appliquent pas dans tout les pays. Par conséquent, vous pouvez aisément trouver ce type de détecteur de fumée sur des sites étrangers, de même que des détecteurs à double capteur. Pour cette raison, vérifiez toujours la norme CE+NF afin de ne pas commander quelque chose d’interdit.

Enfin, veillez à ne pas confondre détecteur de fumée avec détecteur de monoxyde de carbone, voir détecteur de chaleur. Le second ne vous alertera pas lors d’un incendie. Il avertit uniquement lorsque du monoxyde de carbone, inodore, se trouve dans une pièce. Les détecteurs de chaleurs quant à eux peuvent vous servir, mais ils ne vous exemptent pas de l’achat d’un DAAF, ce qui revient au final à effectuer un double achat particulièrement inutile.

Si vous êtes locataire et que votre appartement n’est toujours pas muni d’un dispositif légal, cet achat doit être effectué par votre propriétaire, et non par vous-même. Cependant, vous devez en assurer l’entretien.

Source photo: Pixabay.com