L'art
L'art

L’art nu dans notre société


La photographie de beaux-arts est un genre de photographie d’art qui dépeint le corps humain nu en mettant l’accent sur la forme, la composition, le contenu émotionnel et d’autres qualités esthétiques. Le nu est un sujet important depuis son invention et joue un rôle important dans le monde de la photographie en tant que moyen d’expression artistique.

La distinction entre la photographie d’art et d’autres sous-genres n’est pas absolue, mais il existe certaines caractéristiques déterminantes. L’intérêt érotique, bien que souvent présent, est secondaire, ce qui distingue la photographie d’art de la photographie glamour, qui s’attache à montrer le sujet photographié de la manière la plus attrayante, contrairement à la photographie pornographique dont le but principal est d’éveiller sexuellement le spectateur.

Certaines personnes disent qu’il y a une ligne très mince, divisant l’art nu ou la photographie érotique de la pornographie. Cependant, pour les artistes travaillant dans le domaine de l’art nu et pour les amateurs de beaux-arts, la distinction entre ces deux notions est vaste et évidente. Bien sûr, le fait de regarder de belles photographies nues suscite des instincts humains fondamentaux que l’on ne retrouve pas forcément dans l’art traditionnel. Cependant, la beauté primordiale du corps humain, sa perfection et sa pureté restent toujours au centre des photographies nues.

Malheureusement, l’attitude du public de masse envers l’art nu est gâchée par de nombreux préjugés sociaux, des dogmes religieux et de faux principes moraux. Cependant, il y a beaucoup plus de pureté et d’honnêteté dans la photographie nue que dans la politique ou le commerce. Des artistes comme le fine nude art photographer allemand Kristan Liebrand, multi récompensé, plusieurs fois en tant que photographe de l’année et exposé partout dans le monde, de Berlin à New York en passant par l’Asie, nous montre que la photographie érotique est universelle et qu’elle est appréciée partout, dépassant même les barrières culturelles.